KIT DE SURVIE EN CAS DE RUPTURE AMOUREUSE.

COMMENT SE REMETTRE D‘UNE SÉPARATION DOULOUREUSE ET RETROUVER SON OPTIMISME.

« En amour, il y en a toujours un qui souffre et l’autre qui s’ennuie. » Honoré de Balzac.

Bonne nouvelle, tu n’es pas celui qui s’ennuie.

Tu souffres.

Divorce, rupture, deuil, séparation, quel que soit le nom donné à ce que tu vis actuellement, tu finiras toujours par tomber sur les 7 étapes du deuil dans tes lectures.

1 – Le choc
2 – Le déni
3 – La colère
4 – La tristesse
5 – La résignation
6 – L’acceptation
7 – La reconstruction

Bien que cela t’aide à savoir où tu en es du deuil de ton couple, cela ne te dit pas comment aller mieux. Si tu viens de découper toutes les fringues de ton ex au cutter ou de crever les quatre pneus de la Mini Cooper de sa maitresse, cette hyène putride, tu es à l’étape de la colère ;-), c‘est bien de le savoir mais comment sortir de cette étape me demanderas-tu? Autre exemple, si tu t’es mis une mine aux mojitos hier soir avec tes potes en draguant une nana dans un bouge infâme, tu en es à l’étape de la résignation voir de l’acceptation, c’est bien de le savoir aussi mais ce matin en ouvrant les yeux et en regardant à coté de toi dans le lit, tu te dis qu’un peu d’aide serait la bienvenue, non ?

Que faire pendant ces étapes ? N’y a-t-il pas quelques petites astuces pour en sortir plus rapidement ?

De façon très simple, je m’engage ici à te donner des pistes sérieuses et concrètes. Cela va te demander quelques efforts, mais si tu y mets du tien, je te garantis que tu iras de mieux en mieux rapidement.

Avant d’aller plus avant dans ta lecture, commence par prendre un Doliprane.
Demande-moi pourquoi, vas-y!
Pourquoi dois-je prendre un Doliprane ? Je n’ai pas mal au dos ou au bras, Félicitie. Je suis en plein chagrin d’amour. Je sens mon cœur comme du cristal qui se brise. Ma gorge est serrée, nouée, comme si une grosse boule de métal s’y était bloquée. Je n’ai pas dormi cette nuit, j’en ai mal à la tête.
Tu viens de répondre tout seul à ta question.
Nos émotions contaminent notre corps et peuvent nous amener à ressentir des douleurs physiques. Cela s’appelle des symptômes psychosomatiques. Soigner les symptômes ne soigne pas la cause mais cela te fera du bien.
Autre intérêt du Doliprane selon une étude réalisée par des chercheurs dans l’Ohio sur les effets secondaires du paracétamol publié dans la revue Psychological Science, la molécule du paracétamol entrave les émotions. Avant de poursuivre donc, prends un Doliprane puis reviens lire cet article. Un seul. Hein !? N’avale pas le tube ! Ça ne servirait pas à grand-chose à part te bousiller le foie. (Si tu es allergique au Doliprane merci de t’abstenir.)

Sans penser à te couper de tes émotions, pense déjà à calmer tout simplement tes douleurs physiques. Nous avons donc à présent un quart d’heure, vingt minutes, avant que ton Doliprane ne fasse effet.

Passons aux choses sérieuses…

Pendant les étapes du choc, du déni, de la colère et de la tristesse voilà ce que tu vas faire.

Ces étapes sont particulièrement douloureuses. Il faut prendre soin de soi à tous points de vue. Elles se chevauchent souvent voilà pourquoi je les réunis.

1- Pleure.

Oui. Tu as le droit de pleurer. Vas-y. Pleure. Pleure un bon coup. Comment ça tu es venu lire cet article pour justement arrêter de pleurer? …Oui Je sais. Mais il te faut tout d’abord pleurer. C’est comme ça.  Évidement l’idée n’est pas de rester dans cet état de tristesse absolue mais retenir tes larmes et ta douleur ne fera que retarder le moment où tu t’en libèreras. Tu dois pleurer. 1 fois. 2 fois. 10 fois. Peu importe. Ce qui t’arrive est très douloureux et tu dois évacuer cette peine. On ne peut pas être heureux tout le temps. Travailler à jouir pleinement de sa vie et à optimiser ses moments de bonheur ne doit pas devenir une course effrénée au bonheur nous obligeant à nier les moments tristes de nos existences. Le bonheur et le malheur coexistent sur nos chemins de vie. L’un ne va pas sans l’autre. Cette dualité est inséparable comme le jour et la nuit, l’homme et la femme (ok j’aurai pu choisir un autre exemple désolée ;-)) ou la joie et la tristesse. Trouver un équilibre, c’est avant tout apprendre à être un funambule au milieu de nos ressentis opposés.
Tu vas me dire : Où est passée la psychologie positive que tu prônes habituellement ? Aujourd’hui on n’en parle pas, me demanderas-tu ? La psychologie positive est là pour nous aider à ne pas nous enfoncer et nous résigner. A ne pas anesthésier nos ressentis et vivre dans une sorte de grisaille morose qui nous conduirait à la dépression. On ne va pas positiver artificiellement un événement difficile, cela n’aurait pas de sens, tu es d‘accord ? La psychologie positive est là aussi pour nous permettre d’être pleinement conscients de nos moments de bonheur.  Le bonheur c’est d’être bien …ET d’en avoir conscience. Personne n’a jamais dit qu’il n’y aurait plus de moments difficiles dans ta vie et ce, même si tu travailles sur toi pour être le plus heureux possible. Il est important de vivre sa peine. Aussi douloureuse soit-elle. Il faut la ressentir et la pleurer. Pleure. Si ça ne vient pas. Tu peux t’aider d’une musique triste (un bon Klaus Nomi, The cold Song par exemple fera parfaitement l’affaire ou pour les plus courageux, la bande son de Philadelphia ça marche à tous les coups). Allonge-toi sur ton lit. Vas-y. Tu n’es pas tout seul. Je suis là. Profites-en. Tu y es ? Et bien pleure maintenant. Évacue ta peine. Laisse couler tes larmes. Mouche-toi dans l’oreiller, on s’en fout. Je ne le dirais à personne.

2- Prend soin de toi, surtout si tu n’en as pas envie.

Version fille : Maintenant que ton Doliprane a fait effet et que tu as bien pleuré, vas dans ta salle de bain, prends ton coupe-ongle, ta lime et ton vernis et fais-toi les ongles.  Ne reviens lire la suite de cet article que lorsque tes ongles seront magnifiquement manucurés. Ah … et n’oublies pas, tu en as aussi 10 autres dont il te faut t’occuper. Regarde au bout de tes jambes. Tu vois tes pieds ? Tes orteils ? Et bien ils sont sur tes orteils. Maintenant que tu les as repérés. Au boulot. Et arrête le vernis couleur grand-mère ou la french manucure qui n‘a rien de French. Opte pour un beau rouge ou un beau rose pétant et vitaminé. Ensuite tu prendras rdv chez ton esthéticienne et chez ton coiffeur. Pour celles qui sont fauchées, trouve une copine qui accepte de te faire un brushing demain.

Version homme :
Pompes/abdos 3 séries de 20 pour commencer. Si tu as une barre de traction tu peux échanger les pompes contre des tractions. Allez ! Une, deux, trois, quatre…. Quand tu auras mal aux muscles tu penseras moins à ta peine de cœur crois-moi !…allez ! Un, deux, trois, quatre… Fini ? Maintenant tu vas aller courir. Arrête de râler. Je t’ai prévenu dès le début, cela va te demander quelques efforts. Tu veux en sortir de ce foutu chagrin d’amour, oui ou non ? Alors mets tes baskets et vas courir !

3- Arrête de ressasser ton passé en boucle.

En ce qui concerne ton ex, parce que je sens bien que tu voudrais qu’on en parle, je n’ai que cette magnifique phrase du film Her (super film d’ailleurs que je conseille vivement) :

Le passé n’est qu’une histoire que nous nous racontons à nous même.

Voici la seule phrase que tu dois avoir en tête si tu ressasses le passé. Ton passé n’est pas le sien. Votre vécu est mémorisé au travers de vos prismes respectifs et vous n’avez pas vécu la même chose. Le passé est une histoire qu’on se raconte et elle n’est jamais vraie. Il est inutile de se raconter une histoire fausse des dizaines de fois. (Extrait du film en fin d’article)
Évite aussi de culpabiliser. On est 2 à être responsables d’un couple. Inversement inutile de renvoyer systématiquement la responsabilité sur l’autre. Restons responsables de nos vies. Acceptons de prendre des claques et des vestes parfois, ça fait avancer aussi. Rien n’aurait pu éviter ce qui vient de t’arriver. Si tu passes par cette épreuve, il y a une bonne raison. Tu ne la connais pas encore, mais si tu arrives à surmonter ta peine tu la découvriras. Si vraiment tu boucles dans ta tête, que tu n’arrêtes pas d’y penser et d’en parler je te propose de noter tout ça en commentaires en dessous. Tu verras rapidement que tu l’as déjà écrit ou dit. Ça ne me gêne pas. Vas-y ! Raconte ! Prendre rdv chez un psy est également une excellente option et t’apportera la possibilité de sortir de l’épreuve que tu traverses plus rapidement en libérant ta parole. D’une manière générale, il ne faut pas hésiter à demander de l’aide pendant cette période. Famille, amis, collègues, tous ont déjà traversé ou traverserons l’épreuve que tu vis actuellement et c’est sans honte que tu peux leur demander de te soutenir. Parfois une bière avec un collègue avant de rentrer le soir, un petit échange de sms avec une tante peuvent apporter des petites touches de bonheur à ta journée et toutes cumulées, cela allègera tes pensées. N’hésite donc pas. Sollicite ton entourage.

4 – Coupe vos liens invisibles.

Visualise vos liens et coupe-les avec un gros ciseau imaginaire.

Tu peux aussi écrire tout ce que tu ressens sur une feuille de papier et la froisser. La jeter. Voir la bruler pour que ton mal disparaisse.

5 – La méthode ho’oponopono

Je t’invite à regarder cette vidéo de la Tv de Lilou. L’ho’oponopono pour les Nuls. Tu y trouveras certainement des réponses. C’est évidement à travailler. L’idée est de dénouer les conflits, avec l’autre et en soi, tout un programme. Tu ne te sens probablement pas encore capable de dire « Désolé, pardon , merci, je t’aime ». A garder sous le coude tout du long de ton deuil en tous cas.

6 – Danse.

Puis tu danseras comme un taré tout seul dans ton salon, on oublie trop souvent les vertus de la danse. Ça file la patate!

7 – Chante à tue-tête en voiture.

Et pourquoi n’irais-tu pas acheter des Pims en voiture en chantant à tue-tête I am a woman in love de Barbra Steisand

C’est peut-être un gros cliché mais qu’est-ce que ça fait du bien ! J’ai testé pour toi les vertus de cette chanson à fond en voiture. Verdict : ce n’est pas qu’une légende urbaine, ça fait réellement du bien.

8 – Défoule toi / Fais sortir ta colère.

En rentrant tu taperas dans ton oreiller (tu auras pris soin de changer la taie pleine de morve ;-)) jusqu’à épuisement totale de ta colère et physique.

9 – Ne change pas de look.

Pendant ces quatre périodes tu devras éviter les changements radicaux. Crois-moi sur parole, c’est mieux pour toi. Par exemple si tu es brune ne pars pas chez le coiffeur dans le but de devenir blonde platine et si tu es un homme, ne vas pas graver chez le tatoueur du coin ta douleur sur tes bras. Les tatoueurs, tu sais, sont comme les garagistes, il y a des escrocs, parfois ils ne chercheront pas à connaitre ta vraie motivation. Tu paieras cher un « Annabelle pour toujours » sur tes biceps dans quelques années (voir quelques semaines).

10 – Regarde des films et écoute de la musique.

Écoute de la musique gaie et regarde des films inspirants et positifs.

Et pour les films, Hitch, Forest Gump, Cloud Atlas, Iorigine, The Giver, Hector à la recherche du bonheur, Les garçons et Guillaume à table, etc… Version homme, tu peux enfin regarder Fast and Furious, Kill Bill, et autres films avec de la sueur, de la violence et des gros nichons, profites-en.

11 – Voyage.

Tu vas aussi sauter sur toutes les occasions de te déplacer physiquement dès qu’elles se présentent, que ce soient des vacances, des we, des déplacements professionnels…

On voyage pour changer, non de lieu, mais d’idées. Hippolyte Taine

Si tu dois déménager, je t’invite à lire mon article sur les endroits où l’on se sent bien : Un petit coin de paradis sur la planète..

Pendant les étapes de la résignation, de l’acceptation et de la reconstruction, voilà ce que tu vas faire.

Période idéale pour remettre de l’ordre en soi. A tous les niveaux. Tu as du temps. Profites-en. Rends-toi service. Aime-toi. Tu es unique et tu dois te donner de l’amour. Continue à te materner. Mange bien. Prend soin de ton sommeil et de ton corps.

12 – Cultive tes élans créatifs.

C’est le bon moment pour te remettre à la musique, à la peinture, à l’écriture ou toutes autres activités créatives. Quoi que tu rêves d’entreprendre, c’est le bon moment. Le pouvoir magique des rêves guérit celui qui à l’audace d’entreprendre.

13 – Relooke-toi.

Tu as passé les premières étapes du deuil pendant lesquelles on opte pour des changements trop radicaux. Tu peux enfin te relooker. Sors tes talons hauts. Maquille-toi. Joue sur tes points forts, décolleté, mini-jupes, chemises cintrées si tu es taillé en V pour les hommes, etc. A partir de maintenant séduire sera bénéfique et t’aidera à reprendre confiance en toi. On resta classe, et on évite la mini-jupe en sky avec des fermetures éclairs sur les côtés, même si tu es encore un peu fragile, ta déprime post-rupture ne justifie pas tout ;-).

14 – Fais-toi passer en premier et n’agis pas en fonction de ton ex.

Tu éviteras de te passer en boucle votre chanson de couple, de coucher avec son meilleur pote pour le faire chier, de picoler à chaque fois que tu sors parce que tu as l’impression de le croiser à chaque coin de rue, de continuer le tennis alors que tu détestes ça mais qu’il est inscrit au club, d’arpenter les endroits où il a ses habitudes dans l’espoir de la croiser… Liste non exhaustive, je te laisse finir de la remplir, il y a forcément certaines choses que tu fais en ce moment, en sachant très bien, au fond de toi, que tu ferais mieux de t’abstenir. Et bien il ne suffit pas de te le dire mon ami. Fais-le. Abstiens-toi de faire toutes ses conneries. Tu perds du temps.

C‘est le moment d’accompagner le flux de la vie. De te remettre en mouvement car la vie c’est le mouvement. Ce n’est pas de rester coincé dans ton passé.  On s’en fout de ta maison que t’as payée une blinde et dans laquelle tu ne peux plus vivre. Si je t’assure. Elle était vraiment moche ta baraque. Si, elle était moche. C’est toujours moche une maison dont les habitants n’ont plus rien à faire sous le même toit. Tu crois quoi ? Ta maison ne respirait pas le bonheur. Dommage que personne ne te l’ai dit. Mieux vaut un petit appartement plein de bonnes ondes qu’une grande maison dont l’ambiance est à couper au couteau.

Les épreuves difficiles (les chocs émotionnels forts en particulier) sont de merveilleuses opportunités pour prendre le temps de se poser des questions et se remettre en mouvement.

Voilà plusieurs années que tu rentrais à la maison, que tu dinais sans rien de spécial à raconter ni d’envies à partager, que tu te collais devant la TV pour regarder le film du soir, tant pis si c’était un navet, t’avais la flemme d’en chercher un mieux. Reconnais-le s’il te plait. Cela fait bien longtemps que l’immobilisme et les habitudes sclérosent ta vie. Cela faisait déjà longtemps que tu lui faisais l’amour  toujours dans la même position, pour aller vite fait à l’essentiel. Pire encore que vous ne faisiez plus l’amour du tout.

Aujourd’hui tu es assis dans ton canapé, le regard dans le vide à ressasser le passé. STOP. Tu as enfin la possibilité de mettre du nouveau dans ta vie, de prendre de nouvelles directions. De partir sur un nouveau chemin. C’est-ce que tu vas faire !

15 – Entoure-toi des bonnes personnes.

Durant cette période il te faut t’entourer de personnes qui te soutiennent dans tes décisions. Arrête. Pas ta mère. Laisse-la en dehors de ça. Si c‘est pour qu‘elle te rabâche qu‘elle t‘avait bien prévenue, ça ne fait pas avancer le schmilblick. Et non ! Ton ex n‘est pas le bon interlocuteur non plus, on ne peut pas être la cause et le remède en même temps. Trouve d’autres personnes. Des personnes positives et qui t’aiment. Si tu n’en connais pas, c’est le bon moment pour reprendre une vie sociale active et trouver ces personnes. Tu peux rencontrer du monde partout, dans ton travail, en pratiquant une activité, dessin, sport, peu importe. Bouge. Les pires moments s’ils sont partagés peuvent être transcendés et t’amener sur un chemin de vie bien plus en accord avec ta personne. L’élan se retrouve aussi en partageant sa peine avec des personnes capables de l’accueillir avec bienveillance. On oublie donc la copine qui ne parle que de ton ex car ça lui permet de parler du sien en boucle car depuis 5 ans elle n‘est toujours pas passée à autre chose. Ignore ceux qui critiqueront tes nouveaux choix. Et lance-toi. Plus tu t’individues, plus tu te recentres sur toi et moins ton environnement influera sur toi. Aujourd’hui tu es bien plus fort. Tu sais ce que tu ne veux plus vivre. Tu vois plus clairement ce à quoi tu aspires. Sors-toi les doigts !

Tu arrives à l’étape de la reconstruction. Bravo ! Quel chemin parcouru ! Félicitations. Je te rappelle que tu viens de vivre quelque chose de particulièrement douloureux et qu’il serait bon de ne pas faire comme Annette Bening dans The face of Love. Je te fais un résumé rapide du film. Elle perd son mari dans un accident de voiture puis rencontre le sosie de son époux et commence une histoire avec lui. Je ne te raconte pas la fin mais tu imagines bien qu’elle n’est pas gaie. Donc n’oublie pas que les gars qui ont le même profil que ton ex : Exit.

On oublie le « Je l’ai emballé. J’étais à La Rochelle. Il était beau. On aurait dit Alain Delon jeune. Il était italien. ». C’est fini. Tu ne revivras jamais ce frisson. Ce que tu as ressenti était magique. Ce moment était incroyable car il était unique. Inutile d’essayer de recréer la même chose avec quelqu’un d’autre. D’autres moments magiques t’attendent. Ils seront différents et c’est tant mieux.  N’en doute pas.

16 – Oublie quelques temps vos amis communs.

Même s’ils étaient tes amis au départ, ils sont aussi devenus les siens. Vos amis communs ont le cul entre deux chaises et ne seront pas une bonne oreille ;-). Ne leurs en veux pas. C’est ainsi. Change de fréquentations pour un temps. Trouve un autre cercle d’amis. C’est difficile, je sais, mais tu n’as pas réellement le choix.

17 – Allez, maintenant on emballe l’histoire.

Si l’un de tes mots de passe contient un élément qui te rappelle ton ex compagnon change-le ! Non pas pour que ton ex ne puisse plus lire tes mails ou consulter tes comptes, mais pour que tous les jours tu n’aies pas à taper son nom et sa date de naissance pour te connecter à FB ou un autre site. Ensuite tu prendras un carton et tu feras un tas de toutes ses affaires qui trainent chez toi, des cadeaux qu’il t’a fait, etc … tout ce qui peut te faire penser à lui ou (à elle) et tu mettras tout dans le carton. Hop au grenier ! Idem si tu as des meubles que vous avez achetés ensemble, vends les et rachètes en d’autres. Les objets nous attachent au passé. Il est bon et bien plus facile de repartir léger.

18 – Reste une bonne personne et ne deviens pas une vieille chouette aigrie ou un gros baltringue.

Pendant toutes ces étapes il est important d’essayer de respecter les 4 premiers accords toltèques. Te séparer, quel que soit ta douleur, ne doit pas te rendre « con ». Reste smart. S’il y a bien une chose que tu ne regretteras pas est d’être resté « intelligent » quelques soit le comportement de ton ex.

Je te les rappelle rapidement :

  • Que votre parole soit impeccable.

En effet, il vaut mieux éviter de baver sur ton ex. Tu le sais. C’est à toi que tu fais du mal quand tu dis des horreurs sur lui. Toutes ces pensées négatives nuisent à la qualité de ta vie. Cela ne change pas la vie de ton ex.

  •  Ne réagissez à rien de façon personnelle.

Il ou elle poste une photo sur les réseaux sociaux. Cette photo n’est pas destinée à te passer un message. Tu prends les choses de façon trop personnelle. Même si c’était le cas, cette personne est sortie de ta vie, laisse la où elle est et ne t‘imagine pas de liens qui n‘existent pas.

  • Ne faites aucune supposition.

Un couple d’amis l’invite et ne t’invite pas. Cela ne veut pas dire qu’ils l’aiment plus que toi ou qu’ils ne t’aiment plus. Tu supposes. Et tu supposes mal.
Ou, ce n’est pas parce qu’il part au Mexique, qu’il part forcement avec sa maitresse. ( Mon cul oui ! )

  • Faites toujours de votre mieux.

Malgré ta peine, continue à faire les choses au mieux pour toi …et… pour l’autre. Il ne sert à rien de le couler financièrement ou de ruiner sa réputation. Une fois de plus c’est à toi que tu fais réellement du mal  en moulinant des idées pareilles, pas à ton ex.

19 – Le temps est ton ami.

Le temps guérit toutes les blessures. Évidement cela n’apparait pas comme une solution à cet instant présent pour toi. Les liens invisibles que tu essaies de couper le temps le dénouera en douceur. C’est bien souvent pour t’amener vers un mieux que ces périodes de crise existent. Il faut parfois un choc émotionnel pour sortir de ses vieux schémas et changer son mode de fonctionnement. Le bonheur survient après la tempête. Il est important de toujours garder cette idée en tête.

Source
Cet article antidépresseur, plein de vitamines et délivré sans ordonnance, intitulé Kit de survie en cas de rupture amoureuse douloureuse a été écrit par Félicitie et publié sur Labo du Bonheur.
La seule boîte à messages avec des vrais morceaux de bonheur dedans.

Laisser un commentaire